mardi, septembre 30, 2008

Bootleg Vol. Combien Déjà?



Après plus de cinquante ans de carrière Bob Dylan est toujours en activité. Il donne plus de cent concerts par an dans le monde avec sa tournée nommée "Never Ending Tour" et vu le nombre de chansons qu'il continue à écrire c'est lui qu'on pourrait surnommer "Never Ending Songwriter".
En plus du nombre ahurissant d'album qu'il a sorti, Columbia, sa maison de disque de toujours édite depuis 1991 les "Bootlegs Series" albums de raretés et de lives tous plus indispensables les uns que les autres. La série continue aujourd'hui avec le volume 8 : "Tell Tale Signs Rare & Unreleased 1989-2006", une période qui couvre les albums Oh Mercy, Time Out of Mind, Love and Theft, et Modern Times. Le double CD sort le 07/10 mais on peut déjà l'écouter sur le site de la N.P.R (en cliquant sur le titre)

He Doesn't Know Why

Champêtre le dernier clip des Fleet Foxes. A force d'associer le son de ce groupe à la campagne et tout ce qui va avec son côté bucolique on finit forcément par retrouver le groupe en train de chanter au fond d'une grange avec des chèvres qui passent dans le champ. En gros en les associant à des clichés c'est normal de les voir un peu jouer avec.


Fleet Foxes He Doesn't Know Why from Grandchildren on Vimeo.

Les Bons Comptes...


Appelé à voler au secours des arbitres, le rapport de la Task Force (chargée des problèmes d'arbitrage de haut niveau), réalisé par Claude Colombo et Philippe Doucet, a été révélé par Nice-Matin.
Il totalise 157 erreurs du corps arbitral pour la saison dernière. 64 rencontres auraient vu leur résultat final faussé. Ce rapport annule l'idée reçue que Lyon et l'OM seraient avantagés ; mieux, pour ces deux clubs (et Caen), le bilan d'erreurs serait équilibré. C'est Nancy, à l'inverse, qui aurait tiré le meilleur profit de ces fautes d'arbitrage : 12 coups de sifflet "pour" et 6 "contre".

Sur la photo le ballon est sans doute rentré après avoir rebondit sur la barre d'accord, mais le plus choquant dans l'histoire c'est que Samassa ai mis le ballon sur la barre alors qu'il était seul?!?...

vendredi, septembre 26, 2008

Everything Is Borrowed


Dans l'épilogue de cette fable sur l'ascension sociale et l'opportunisme qu'est Barry Lyndon il est écrit ceci :

"it was in the reign of George three that the aforesaid personnages lived and quarrelled ; good or bad, handsome or ugly, rich or poor they are all equal now." 

(sur cette photo, au milieu à droite,  Henri Paulson, secrétaire au trésor américain)

mercredi, septembre 24, 2008

Ryan Adams - Live A Boston, 7/09/08


Trouvé sur archive.org ce live de Ryan Adams à Boston daté du 7 Septembre. On peut y entendre quatre nouvelles chansons de son groupe : Sinking Ship, Cobwebs, Fix It et The Color Of Pain qui seront disponibles sur son nouvel album 'Cardinology' qui sort fin Octobre. Voici le tracklist du concert :

- Off Broadway
- Bartering Lines
- Goodnight Rose
-
Cobwebs
- Everybody Knows
- Why Do They Leave
- Magick
- Two
- Please Do Not Let Me Go
- Come Pick Me Up
- When The Stars Go Blue
- Wonderwall
-
Fix It
- Easy Plateau
- Let It Ride
- Games
- A Kiss Before I Go
- Peaceful Valley
- Cold Roses
- Dear John
- Shakedown
-
Sinking Ship
-
The Color of Pain
- Magnolia Mountain
- Beautiful Sorta
- I See Monsters

samedi, septembre 20, 2008

Morceau Du Jour

Northern Sky par Nick Drake

Cocksucker Blues


Le documentaire interdit par les Stones refait surface sur internet. Tourné en 1972 par le photographe américain Robert Franck pendant la tournée américaine du groupe, tout ce qui a fait la réputation sulfureuse du groupe en coulisse (beaucoup de drogues et pas mal de sexe) est dans ce film.
La caméra est mobile, la bande-son souvent décalée, R. Franck filme le mythe. Hors scène beaucoup de monde : business men, journalistes, groupies, dealers, junkies et au milieu les Stones : des gamins qui rigolent ou qui s'ennuient avant un concert. Mick Jagger tient déjà la baraque, parle souvent business ressemble déjà au jet-setter qu'il deviendra , Keith Richards défoncé les trois quarts du film (on voit même une groupie lui faire une piqure dans une chambre d' hôtel) les filles foutues à poil et Charlie watts qui ne s'intéresse guère à tout ce cirque. Tout ça est pour de vrai et dans ce jeu dangereux les acteurs se laissent prendre et bien entendu s'y perdent pour la plupart. Même David Seymour, qui cosigne le film avec R. Franck est filmé à la fin défoncé. A quand le DVD collector?

vendredi, septembre 19, 2008

Une Catastrophe

J.L.G est encore ici. Absent des écrans depuis "Notre musique" en 2004, il revient avec la réalisation de la bande annonce du prochain festival de cinéma de Vienne qui aura lieu fin Octobre. "Une Catastrophe" dure à peine une minute mais on retrouve bien le style du maître dans ses collages et découpages visuels et sonores. Au menu des extraits du Cuirassé Potemkine (Eisenstein), de Les Hommes le dimanche (Siodmak, 1930), d’une chanson d’amour allemande du XVIIIe siècle et quelques mesures de piano de Robert Schumann.

Big Bang


Oubliez le Grand Collisionneur de Hadrons, oubliez Le Bozon de Higgs. Laeticia Casta détient à elle seule le secret de l'anti gavité et du comportement de la matière.

P.S : mon amour je n'aime que toi.

mercredi, septembre 17, 2008

The Sight Below



Premier maxi de ce producteur sur le label américain Ghostly, "No Place For Us" est un exceptionnel 3 titres d'ambient techno. Un beat discret, le temps suspendu et c'est tout ; mais c'est déjà beaucoup.
Il est en plus offert au téléchargement sur le site du label.
(Cliquer sur le titre)

jeudi, septembre 11, 2008

Le Morceau Du Jour

Death is not the end par Bob Dylan

Je cherchais la reprise de Nick Cave et suis tombé sur l'original, qui n'est pas moins bien. Ca fait deux fois en moins d'une semaine que Dylan me tombe dessus.  Cela prouve bien qu'il est incontournable,  normal puisqu'il est le représentant de dieu sur terre... (on y reviendra, forcément)

(cliquer sur LMDJ) 

mercredi, septembre 10, 2008

Big Big Bang

(D'après AFP) - Le plus grand accélérateur de particules du monde a été mis en route mercredi matin près de Genève, avec pour mission de percer les secrets de la matière et de l'univers.
Le Grand collisionneur de hadrons (LHC) devra détecter des particules élementaires de la matière prédites par la physique théorique mais encore jamais observées, et pourrait mettre en évidence des particules dites "supersymétriques" qui composeraient la matière noire, notamment.

Un premier faisceau de protons a été injecté juste après 07H30 GMT dans le LHC, un anneau de 27 km de circonférence enfoui à 100 mètres sous terre de part et d'autre de la frontière franco-suisse.
"Après l'injection du faisceau, il a fallu attendre environ 5 secondes pour l'acquisition des données", a déclaré le directeur du projet LHC, Lyn Evans.
Un flash sur les écrans de contrôle a ensuite indiqué que le faisceau était bien entré dans la première section de l'anneau. Un peu moins d'une heure après le démarrage, le faisceau avait réalisé un premier tour complet de l'anneau, réalisant l'objectif principal des scientifiques pour cette première journée.
Ce démarrage sera suivi par la mise en route d'un second faisceau tournant en sens inverse. Les premières collisions de protons - qui ne devraient pas intervenir avant plusieurs semaines- seront produites à des énergies de 450 gigaéletronvolts (Gev), soit un peu moins de la moitié de la puissance du Fermilab de Chicago, jusqu'ici le plus grand accélérateur du monde.
C'est seulement après, probablement dans plusieurs semaines ou mois, que les énergies mises en oeuvre dans le LHC seront à des niveaux inégalés, pour atteindre jusqu'à 7 téraélectronvolts (Tev), soit sept fois la puissance du Fermilab.
L'objectif du LHC, "c'est l'acquisition de la compréhension sur le comportement de la matière la plus fondamentale", a déclaré à l'AFP Daniel Denegri, un physicien travaillant sur l'expérience CMS, l'un des quatre détecteurs de particules installés autour de l'anneau.
Les chocs de protons au sein du LHC dégageront brièvement une chaleur 100.000 fois supérieure à celle du coeur du Soleil et devraient permettre de détecter notamment le boson de Higgs, une mystérieuse particule qui donnerait sa masse à toutes les autres dans la théorie du "Modèle standard".
Les très hautes énergies mises en oeuvre permettront aussi de recréer pendant une fraction de seconde l'état de l'univers durant le premier cent millième de seconde après le big bang, il y a 13,7 milliards d'années.

Le projet, d'un coût de 3,76 milliards d'euros, a mobilisé pendant plus d'une décennie des milliers de physiciens et d'ingénieurs du monde entier.
Les collisions pourraient également créer de mini trous noirs dont les physiciens du Cern assurent qu'ils seront sans danger, tant leur présence sera éphémère. Quelques scientifiques ont émis la crainte qu'ils absorbent toute la matière autour d'eux, provoquant la fin du monde.

(Voir la vidéo ci-dessous, en écoutant le morceau du jour...)


lundi, septembre 08, 2008

Le Morceau Du Jour

Ragged Wood par les Fleet Foxes

(cliquer sur le titre)

La vie c'est pas compliqué

Vanity Fair publie plusieurs lettres envoyées par Marilyn Monroe, dont celle-ci : une simple note de remerciement pour du champagne. Toutes les notes de remerciement pour du champagne devraient être comme cela.

Gatsby

Le pyjama c'est la classe chez Bottega Veneta. L'été prochain ce sera parfait pour une fin de journée dans notre maison au bord de la mer qu'on a pas.

vendredi, septembre 05, 2008

I Shall Be Released

Comme par hasard, comme par magie, deux grands groupes font tournée commune. Les Fleet Foxes, déjà mentionnés auparavant dont le très beau premier album vient de sortir, et les génies de Wilco reprennent ensemble Bob Dylan pour leur concert final.


mardi, septembre 02, 2008

Banksy

C'est le pseudo d'un graffitti-artist anglais, dont la renommée a depuis longtemps dépassé le milieu du graff. Il peint sur les murs du monde entier des images souvent combinées à des slogans à l'humour féroce. Son message est habituellement anti-capitaliste, anti-guerre, et anti-establishment avec des sujets tels que des soldats, des policiers, des enfants ou encore des animaux.
Une immense poésie se dégage de ses oeuvres et nul doute qu' il est en passe de devenir un des plus grands artistes contemporain. Surnommé "Art Terrorist" par la presse anglaise, personne ne connaît sa véritable identité, ni même son visage. Il aurait 34 ans.






Un jour alors qu'il est en train de peindre le mur de Gaza un vieux monsieur s'arrête devant lui et lui dit : "Vous embellissez le mur!" Il lui répond : "Merci, c'est gentil." Et le vieux monsieur le coupe : "on ne veut pas que ce mur soit beau, on ne veut pas de ce mur, rentrez chez vous".

Ci-dessous réalisé cette année à la Nouvelle-Orléans pour les trois ans de Katrina


"If you have a statue in the city centre, you could go past it every day on your way to school and never even notice it, right - but as soon as someone puts a traffic cone on its head, you've made your own sculpture"
Banksy
www.banksy.co.uk