samedi, février 28, 2009

'Funny People' De Judd Apatow






Le prochain film de Judd Apatow est prévu sur les écrans français le 16 Septembre prochain. Le réalisateur de '40 ans toujours puceau' et de l'excellentissime et indispensable 'En cloque mode d' emploi' revient avec une nouvelle comédie où l'on retrouve Adam Sandler en tête d'affiche, ses acteurs fétiches Seth Rodgen et Leslie Mann ainsi que Jason Schwartzman (qui s' est occupé de la B.O) et Eric Bana.
Le film met en scène le comique George Simmons (Adam Sandler) qui, se sachant atteint d'une maladie incurable, se met subitement en quête d'une amitié authentique, et prend un jeune comique inexpérimenté sous son aile pour lui faire faire la première partie de son spectacle.
Le teaser ci-dessous est un peu long mais contient de bons moments. Judd Apatow s'est fait le spécialiste d'une comédie un peu trash ultra-référencée mais aussi un peu triste sur les vieux ados qui refusent de grandir; le résultat devrait donc être une fois de plus à la hauteur.
J'espère seulement que le public français ne sera pas repoussé par la présence d' Adam Sandler au générique comme à chaque fois, ce serait dommage.




Passion Pit






C'est plutôt curieux qu'un groupe à la musique aussi colorée que Passion Pit se retrouve avec une pochette telle que celle-ci pour son premier album. Michael Angelakos, le leader du groupe américain n'avait-il pas déclaré : "Notre premier album va explorer le sentiment de l'euphorie."
Peut-être que c'est le fait d'avoir signé avec une major, et la tournée mondiale interminable qu'ils vont devoir se farcir dans la foulée qui les déprime; en tout cas 'Manners', qui sort le 18 Mai, sera bien le premier album de ces américains plutôt habitués à une electro faite à la maison.
Et pour cause le E.P 'Chunk Of Change' (ci-dessous à l'écoute) à beau être la raison pour laquelle ils sont sur une major, c'était à l'origine un cadeau de St Valentin de Michael Angelakos pour sa copine, qui était tellement contente qu'elle l'a fait écouter à tout le monde...
Maintenant je sais pas trop ce qui branche Angelakos et sa copine à part l'electro psychédélique et bricolée mais Passion Pit est aussi le nom d'un film porno américain des années 80... Pas grand chose en tout cas n'est révélé dans le tracklist ci-dessous :

Manners:
01 Make Light
02 Little Secrets
03 Moth's Wings
04 The Reeling
05 Eyes as Candles
06 Swimming in the Flood
07 Folds in Your Hands
08 To Kingdom Come
09 Sleepyhead
10 Let Your Love Grow Tall
11 Seaweed Song


Ne ratez pas les six titres prometteurs de 'Chunk Of Change' ci-dessous. Concernant la fameuse "tournée sans fin", elle passera par Paris le 02 Mars et ce sera au Nouveau Casino.


vendredi, février 27, 2009

Kid Cudi

Scott Mescudi, plus connu sous le nom de Kid Cudi, est un rapper de 23 ans originaire de Cleveland dont le premier album : 'Man on the Moon: The Guardians' arrive au printemps. Il est produit par l'homme qui faisait des baskets pour Louis Vuitton et c'est bien la chose la plus intéressante qu'il ait faite.
Day'N'Nite ne date pas d'hier (il date de début 2008) mais ce single vient de bénéficier d'une toute nouvelle vidéo réalisée par le français SO ME (Ed Banger, Pedro Winter, Etc.,...) et une fois que vous l'avez entendu, c'est le genre de morceau qui ne vous sort plus de la tête pour la journée. J'ajoute que le garçon à l'air infiniment plus cool que son producteur...



D'autres bons morceaux sur son Myspace.

jeudi, février 26, 2009

Un Nouvel Album De Wilco Ca Fait Plaisir





Il est prévu pour le mois de Juin. Pas de titre, de pochette, ni de tracklist pour l'instant mais qu'importe, la nouvelle suffit à notre bonheur.
On peut en attendant écouter quatre titres live chez You Ain't No Picasso, qui seront probablement sur l'album, regarder Wilco The Song en live chez Colbert, ou bien l'écouter ci-dessous.

Wilco - Wilco The Song (live).Mp3

Mars Attacks!

mercredi, février 25, 2009

Beck - Necessary Evil

Un inédit de 'Modern Guilt', le dernier Beck, initialement prévu pour le Itunes anglais s'est retrouvé sur internet. Tant mieux puisqu'il est bon. Mais il aurait mieux valu qu'il se retrouve directement sur l'album, qui lui est moyen. Necessary Evil c'est son titre :



Si cela vous rappelle quelque chose c'est normal :


Wrong Single / Great Video

N'étant pas un grand fan je ne pensais pas poster un truc sur Depeche Mode ; mais là un grand respect pour cette vidéo tout droit sortie du cauchemar qui vous fait bondir en pleine nuit. On y voit un homme attaché et masqué sur le siège conducteur d'une voiture filant en marche arrière...
C'est aussi le premier (bon) Single : Wrong, extrait de leur dernier album 'Sounds Of The Universe' qui sort le 20 Avril ; raison de plus pour la publier.

mardi, février 24, 2009

Last Of The English Hat

Pete Doherty est de retour avec son chapeau à la Marc Veyrat en single et en clip. Le pas désagréable Last Of The English Roses est le premier extrait de 'Grace/Wasteland', son dernier album solo. Ca sonne un peu Gorillaz sur les bords, mais pas Libertines. Et malheureusement toujours pas de reformation en vue : "La dernière chose que je veuille faire" à déclaré Carl Barat...



'Grace/Wasteland' sort le 9 Mars.

The Beatles - Revolution N°1 Take 20

Un inédit des Beatles est apparu il y a peu sur internet et il semblerait que ce ne soit pas une blague.
Il s'agit de la prise 20 de Revolution N°1 dont l'original figure sur l'album blanc. La version en question est plus longue de sept minutes, et fait le lien entre le morceau original et Revolution N°9, le titre expérimental qui figure aussi sur 'THE BEATLES'.
La prise commence avec John Lennon dans le studio déclarant : "Take your knickers off and let's go", puis la chanson démarre.
Le chant et les paroles et les instruments ne diffèrent pas trop, le "Om-shooby-do-wop" de George Harrisson est le même, si ce n'est la vitesse qui est un peu plus lente. Ce n'est que dans la seconde partie que les boucles et les effets bizarres apparaissent, avec tous les prémisses du titre expérimental à venir.
Dans le livre 'The Beatles Recording Sessions', Mark Lewishon nous explique que cette prise (la 18 rebaptisée 20 plus tard) fut le premier titre enregistré pour les sessions de l'album blanc. Les autres (de 1 à 17) furent plus courtes mais celle-ci dura plus de dix minutes et les improvisations finales sont la base de Revolution N°9.
En gros c'est de l'or. Il faut juste que la chose soit officialisée, ce qui n'est pas encore le cas...

lundi, février 23, 2009

Phoenix : 1901




Les français de Phoenix font un cadeau aux plus impatients de leurs fans et leur offrent 1901, un extrait de 'Wolfgang Amadeus Phoenix', leur nouvel album prévu pour le 25 Mai prochain.
Cela sonne toujours comme du Phoenix mais avec un plus gros son, et cela promet de belles choses.
C'est sur leur site que ça se passe.

Anvil, The Story Of Anvil





A l'âge de quatorze ans, Steve "Lips" Kudlow et son meilleur ami Robb Reiner font le serment de faire de la musique ensemble toute leur vie durant. Ils forment en 77 un groupe de heavy metal : Anvil, qui va influencer de nombreuses formations musicales telles que Metallica, Slayer ou Anthrax. Le problème est que 25 ans après tout ces groupes ont vendu des millions de disque, mais pas Anvil... Lips et Robb n'ont malgré tout jamais cessé de jouer, ni d'y croire.


Présenté à Deauville en Septembre dernier et dans de nombreux festivals du monde entier, salué comme l'un des meilleurs documentaire musical ayant été réalisé, le drôle et touchant 'Anvil, The Story Of Anvil' suit le groupe dans sa quête sans fin et parle de la passion qu'il faut pour suivre ses rêves jour après jour. Malheureusement aucune date de sortie n'est prévue pour le moment.



anvilthemovie.com

dimanche, février 22, 2009

Motown - 1965

les Marvelettes ne retrouvèrent jamais la place de N°1 qu'elles eurent avec leur premier single Please Mr Postman, et se considéraient un peu oubliée après l' apparition des autre groupes féminins comme The Supremes ou Martha & The Vandellas. Mais cela ne les empêchera pas d'empiler les classiques R&B, comme en 1965 avec I'll Keep Holdin' On :




De 65 à 67 The Miracles, emmenés par Smokey Robinson, fut le groupe le plus populaire de la Motown, et a influencé de nombreux artistes anglais de l'époque comme les Beatles, les Who, ou les Rolling Stones qui ont tous une reprise du groupe sur un de leurs albums. John Lennon considérait même Robinson comme un de ses songwriters favoris.




Mais le titre de 1965 pour le label restera sans aucun doute I Can't Help Myself (Sugar Pie Honey Bunch) des Four Tops. Ecrit par H/D/H ce sera le premier numéro un d'une longue série pour le quatuor emmené par Lévi Stubbs (décédé en 2008 à Detroit à l'âge de 72 ans).




Motown c'est tous les jours.

samedi, février 21, 2009

No Cure No Pay



Radiohead a récemment exprimé le désir de laisser ses fans choisir le montant qu'ils souhaitent payer pour leur prochain album lors du téléchargement sur internet. Dans une interview au Times Robert Smith a réagi à cela :

The Radiohead experiment of paying what you want: I disagreed violently with that. You can’t allow other people to put a price on what you do, otherwise you don’t consider what you do to have any value at all, and that’s nonsense. If I put a value on my music and no one’s prepared to pay that, then more fool me, but the idea that the value is created by the consumer is an idiot plan, it can’t work.

C'est vrai que si j'avais le choix je donnerais au moins un euro pour '4:13 Dream' le dernier Cure, et Robert Smith ne serait pas gagnant c'est sûr. Et pour 'In Rainbows' bah je l'aurais téléchargé gratos, et je serais allé acheter le C.D., parce qu'il est bon.
Ce que je voudrais c'est aller chez Gibert demain et donner un billet de 5 ou 10 euros au vendeur pour mon prochain achat, et je lui dirais : "Au fait, t'écoutes pas le dernier Cure? Parce que t'écoutes toujours de la musique de merde d'habitude!"
On peut être allergique à la pop music je comprend ça; mais on est pas obligé d'écouter n'importe quoi à la place! Prenez n'importe quel obscur album d'indie rock que vous n'écouterez jamais, ou bien alors le seul album bidon du groupe que vous aimez, et vous pouvez être sur qu'il sera en train de l'écouter à fond dans son rayon. Il est comme ça, on y peut rien.

- Tiens, 20 euros pour Dark Was The Night, c'est un double album et c'est pour une bonne cause.
- Tu veux pas le dernier Franz Ferdinand?
- Si vas-y. Quatre euros alors, un par bon morceau. Putain tu dois pas l'aimer toi le dernier Franz Ferdinand!
- Non je les aime po. Les deux premiers albums non plus, d'abord.
- Je prends le dernier Cure en plus, tu me le files?
- Ouaip."


Si vous voulez en avoir pour votre argent avec les Cure aujourd'hui, et bien allez plutôt les voir en concert. Même si ça vous coute 50 euros vous aurez droit à 2h30 de concert minimum et pleins de chansons mythiques, Cure étant un peu le E Street Band des corbeaux.
Pour revenir au dernier album de Radiohead et bien c'est comme pour le bal des pompiers : vous donnez ce que vous voulez. Et vous savez quoi? Ca coute jamais très cher et on s'amuse toujours au bal des pompiers.

Full Moon




Le projet d'un biopic sur Keith Moon, le légendaire batteur des WHO, est apparament d'actualité. Mike Myers devrait incarner le personnage mais aussi être le producteur du film qui sortirait pour 2010. Pas de réalisateur pour l'instant mais Roger Daltrey devrait participer au casting.
La vie de ce génie de la batterie et grand psychopate fut rythmée par une grande consommation d'alcool et de drogues qui le rendirent responsable de nombreux méfaits comme la destruction de chambres d'hôtels en masse (on peut dire qu'il a inventé le genre), le lancé de télé (branchée) par la fenêtre (fermée), et même le jeté de voitures dans les piscines d'hôtels (concernant cette anecdote les avis diffèrent sur le modèle de la voiture (à savoir Rolls ou Cadillac).
Pour revenir aux chambres d'hôtels, sa spécialité fut le dynamitage de toilettes... Durant l'un de ces incidents les responsables frappent à sa porte et lui demandent de baisser sa sono parce que cela "fait trop de bruit". En réponse Moon cale un bâton dans la cuvette des chiottes de la chambre et fait traverser les murs à l'ensemble pour dit-il : "leur apprendre la différence entre les Who et le bruit". Tous ces évènements valurent évidement au groupe d'être banni à vie des plus grandes chaînes d'hôtels du monde entier.
Mais il se passa malheureusement des choses plus graves dans la vie du batteur comme lorsque, tentant de fuir un groupe de skinheads, il tua son garde du corps et ami en l'écrasant avec sa Bentley. Ce qui le traumatisa pour le reste de sa vie.
Keith Moon décède en 1978 à l'âge de 32 ans d'une overdose de médicaments.



Motown - 1964

En 1960 Diana Ross, Florence Ballard, et Mary Wilson font tout pour obtenir un contrat à la Tamla-Motown, aidées par Smokey Robinson, ancien voisin de Diana Ross ; elles feront des chœurs ou frapperont dans leurs mains pendant un an à 2 $ 50 la semaine avant de vraiment signer avec le label le 15 janvier 1961.
Il faut attendre 1964 et le single Where Did Our Love Go pour le premier succès d'un groupe auquel plus personne ne croyait. Signée du trio Holland/Dozier/holland la chanson se classe n°1 des charts pop et R&B
et se vendra à plus d'un million d'exemplaires.
Quant à Baby Love il se classe pendant l'été 64 aux mêmes positions que le single précédent mais pendant un mois! (un record).






The Girl's Alright With Me a beau être une face B, elle est plus connue que sa face A I'll Be in Trouble. Avec Eddie Kendricks comme chanteur principal cette année-là.
Pendant ce temps Smokey Robinson voyait en David Ruffin, un autre membre du groupe, comme un géant qui s'ignore, et pensait pouvoir lui écrire la chanson parfaite. Elle viendra avec My Girl, qui sortit le 24 Décembre 1964 avant d'être le premier N°1 aux charts pop du groupe...





Motown c'est sans fin!

Motown - 1963

Martha Reeves est repérée en 1961 par le producteur compositeur William "Mickey" Stevenson alors qu'elle chante dans un Night Club. Elle se trompe de jour pour sa première audition dans les studios et elle est finalement engagée comme secrétaire. Puis elle et ses deux choristes -Les Vells- font les choeurs sur le deuxième album de Marvin Gaye, 'That Stubborn Kinda Fellow' avec succès.
Il faut attendre 1962 et une autre session manquée par une chanteuse (Mary Wells) pour que Martha Reeves soit appelée afin de chanter une démo d'une composition de Stevenson pour convaincre Gordy de les signer.
Parlant d'un type ''brûlant de désir" et qui devient "fou d'amour", (Love Is Like A) Heat Wave est la deuxième collaboration du groupe avec Holland/Dozier/Holland; ce single grimpa jusqu'à la 4e place dans les charts pop et fut numéro un dans les charts R&B pendant cinq semaines en 1963.
Cette chanson est une des premières à avoir eu la mention "Son Motown", contrairement à la pop sucrée des Supremes ou des Marvelettes, Marthea & The Vandellas étaient connues pour un son R&B plus dur (qui fit le bonheur des Mods du monde entier...).
Le groupe fut aussi le tout premier de l'écurie Motown à avoir eu une nomination pour un Grammy Award dans la catégorie 'Best R&B Vocal Performance by a Duo or Group'.




Ci-dessous un truc plus rare. Caroline Crawford était une chanteuse qui fit les choeurs sur nombre d'albums Motown avent de sortir trois singles à son propre nom. N'ayant jamais reçu le succès ni l'attention qu'elle méritait, elle quitta la Motown en 1965. Elle continua ensuite sa carrière ailleurs, mais sans plus de chance...
Le bien (ou mal) nommé Forget About Me est un petit chef-d'oeuvre du genre.



Les autres épisodes par ici.

vendredi, février 20, 2009

Fever Ray Ca Fait Un Peu Peur Quand Même!





Je n'ai pas parlé de Fever Ray et de son electro minimale, tribale et flippante sur les bords jusqu'à présent parce que je ne trouve pas ça exceptionnel.
En revanche on est obligé de tirer notre chapeau aux deux vidéos ci-dessous.
If I Had A Heart réalisée par Andreas Nilsson, et When I Grow Up par Martin de Thurah, sont les deux premiers extraits de l'album de la suédoise Karin Dreijer Andersson, et les vidéos qui les illustrent sont remarquables. Ce qui est interêssant c'est qu'en plus d'être formellement réussies, elles semblent réalisées avec peu de moyens (spéciale dédicace aux couteaux en plastiques accrochés aux mollets dans When I Grow Up...)et à part une lumière hyper soignée, souvent un angle de caméra bien placé peu suffire à effrayer le spectateur...









Sortie de l'album éponyme le 23 Mars.

jeudi, février 19, 2009

Motown - 1962

La mère de Stevie Wonder se sépare de son père quand il a quatre ans et déménage seule à Détroit avec son fils. Elle le met au piano à sept ans, instrument qu'il maîtrisera deux ans plus tard. Il apprend aussi l'harmonica, la basse et la batterie. Il continue bien sur pendant toutes ces années à fréquenter activement le choeur de l'église.
En 1961 à l'âge de onze ans le petit Stevie est présenté à Ronnie White du groupe The Miracles. Celui-ci le conduit aux studios de la Motown pour le faire découvrir à son PDG Berry Gordy, qui le signe dans la foulée sous le nom de Little Stevie Wonder.
Il enregistre alors I Call It Pretty Music, But the Old People Call It the Blues, que vous pouvez entendre ci-dessous.
Deux ans plus tard et âgé seulement de treize ans, il obtient son premier hit avec Fingertips (pt.2) qui sera issu de l'album 'Recorded Live: The 12 Year Old Genius' qui lancera définitivement sa carrière...




Retrouvez les autres années par ici.

mercredi, février 18, 2009

The Bells Of Rhymney

La guitare ci-dessous vous rappelle quelque chose? Une mélodie et des paroles du genre :

If I needed someone to love
Maybe you're the one I'd thinking of...


If I needed someone des Beatles à été écrite par George Harrisson en 1965, comme The Bells Of Rhymney, le morceau ci-dessous, sauf que c'est bien le guiariste des Beatles qui s'est inspiré des Byrds pour le titre qui devait figurer quelques mois plus tard sur 'Rubber Soul' et non l'inverse. C'était une chose plutôt inédite dans la carrière des Beatles, qui ne se sont pas inspirés d'autres artistes pop, puisqu'ils ont inventé la pop.


The Juan Mac Lean





Les new-yorkais, déjà auteurs il y a trois ans sur le label D.F.A d'un premier album 'Less Than Human' où figurait le mythique Give Me Every Little Thing (ci-dessous), sont de retour le 20 Avril avec un nouvel L.P. qui risque de faire très mal : 'The Future Will Come'.
Il suffit de se rendre sur leur Myspace et d'écouter Happy House, le premier single qui en est extrait pour se rendre compte que L.C.D Soundsystem à du souci à se faire. Et surtout ne pas se fier à cette House assez classique en apparence mais qui au fil des secondes vous prend par surprise et ne vous lâche plus. Vous voilà prévenus.

Motown - 1961

On continue notre série avec The Marvelettes, qui fut le premier groupe de filles de la Motown. Mr Postman, le titre ci-dessous (produit par Brian Holland) fut aussi le premier numéro un du label dès sa sortie en 1961, et ouvrit ainsi une voix royale aux groupes vocaux féminins tels que Martha and the Vandellas et The Supremes.



Ci-dessous le premier single très rare de Lamont Dozier Dearest One , sorti cette année-là sur le label. Lamont Dozier allait quelques mois plus tard former avec Brian Holland et son frère Eddie le trio de producteurs / compositeurs Holland,Dozier,Holland, qui donnera ses lettres de noblesse à la Motown.



Les autres épisodes par ici

mardi, février 17, 2009

Delphic



"On veut faire de la musique pour des soirées warehouse massives.", voilà ce qu'annoncent les trois mancuniens de Delphic, bien décidés à remettre Manchester sur la carte du dance floor après New Order et la période Factory, et qui s'apprêttent à prendre rapidement d'assaut non seulement les pistes de dance mais aussi les classements avec la sortie de leur premier single Counterpoint, en clip ci-dessous.
On pense à Bloc Party, dont ils assuraient la première partie la semaine dernière à l'Olympia, mais en plus dance. En écoutant Submission (téléchargeable sur leur site) on se retrouve au début des années 90, on se souvient des soirées, où l'ambiance était chaude et les mecs rentraient,... Non pas ces soirées-là mais plutôt celles où tout le monde était un peu en transe à cause des cachets qu'il avait avalé, ce genre de soirées-là; une époque lointaine, sans internet ni portable, mais avec de l'alcool sur le siège arrière.
Mais cela suffit pour le revival, Delphic est un bon groupe de Brit pop, bien d'aujourd'hui et il ne nous rendra pas notre jeunesse. On ira juste les écouter dans des soirées warehouse massives.



Delphic sur Facebook. Vous pouvez aussi écouter trois titres sur C.Q.F.D et télécharger Submission sur leur site.

Motown - 1960

Deuxième partie de notre série sur Motown année après année. Aujourd'hui Shop Around par The Miracles, le premier 45 tours du label N° 1 au classement R&B et le premier million de copies vendues par le label.
Les Miracles étaient originaires de Detroit et furent le premier groupe à succès de Motown. Emmenés par Smokey Robinson, celui qui allait faire sienne la décennie à venir en terme de songwriting et de production de disque.

lundi, février 16, 2009

E.O.T.S + M.G.M.T = C.A.C.A




Mais que s'est-il passé? Le syndicat de la hype s'est emmelé les pinceaux et le F.B.I du buzz ne l'avait pas vu venir. Est-ce une parodie, un gag, une simple copie? Toujours est-il que les australiens de Empire Of The Sun sortent leur premier album : 'Walking On A Deam' et (désolé je peux pas mettre la photo de la pochette plus grande parce qu'elle est trop moche), moins d'un an après celui de M.G.M.T auquel il ressemble furieusement, et cela fait un peu tache.
Car vous pouvez le constater il n'y a pas que dans la musique qu'on peut trouver des similitudes à ces deux groupes, l'univers coloré et les déguisements merdiques est également présent chez les australiens mais eux ont poussé le bouchon un peu loin car leur son et leurs déguisements et leurs clips sont plus soignés -en fait ils doivent coûter une blinde!- comme s'il fallait faire mieux et ainsi devenir les M.G.M.T mainstream, et pour cela la major qui les produit a décidé de mettre le paquet et les a prévenu : "Vous allez faire le Stade De France, et M.G.M.T va disparaître. Vous méritez plus qu'un jingle au Grand Journal de Canal+!, nom d'une pipe!".
Le problème est le suivant : les deux groupes ont du enregistrer à quelques mois d'intervalles, et dans le petit monde de la hype cela aurait du se savoir qu'ils se ressemblaient un peu, non? D'accord les uns sont américains et les autre australiens mais quand même, ces gens-là maîtrisent internet! Les Rolling Stones ont toujours eu six mois de retard sur les Beatles je sais aussi mais faut pas déconner, ici la tentative de réplique tombe un peu à plat.
Je n' ai pas écouté l'album d'E.O.T.S, peut-être que je le ferais ; mais je pense que ce disque n'aurait juste pas du sortir, ou alors le même jour que 'Oracular Spectacular' de M.G.M.T., ou alors dix ans plus tard.
Walking On A Dream, le premier extrait ci-dessous n'est pas désagréable, le deuxième We Are The People, que je n'ai pas mis, est juste chiant.
Plus bizarre encore, Luke Steele le chanteur est aussi le leader de Sleepy Jackson, qui avait sorti en 2006 un bon disque :'Lovers' et en avait donné une prestation live et rock très convaincante sur scène. Mais le garçon souffre semble-t-il du trouble de la personnalité et se prendraient un peu pour Brian Wilson, alors...
Comme je ne suis pas méchant je vous met le rêveur Country, qui fait aussi parti du L.P, mais qui lui est instrumental...





dimanche, février 15, 2009

Motown - 1959

La Motown a été créée en janvier 1959 par Berry Gordy à Detroit dans le Michigan. Ce dernier a pu créer sa maison de disque grâce à l'argent gagné en écrivant et en produisant des chansons.
Il avait pour objectif de séduire à la fois le public noir et le public blanc avec des chansons de Soul et de Rhythm & Blues et s' est entouré pour cela des meilleurs compositeurs (Smokey Robinson, Holland, Dozier & Holland, Norman Whitfield et Barrett Strong, Nicholas Ashford et Valerie Simpson) et des interprètes les plus prometteurs de l'époque (Diana Ross et The Supremes, The Four Tops, Martha and the Vandellas, Smokey Robinson, Gladys Knight, Marvin Gaye, Stevie Wonder, The Pointer Sisters, Edwin Starr et The Temptations). Sans oublier les Funk Brothers, qui de la création du label à 1971 y enregistrèrent la majeure partie des disques sortis.

A l'occasion du 50e annivairsaire du label, on vous propose une vidéo par jour (ou plus) de singles mythiques et de raretés de 1959 à 1971, année qui marque le déménagement du label à Los Angeles.

En 1959, le premier tube est Money (That's What I Want) de Barrett Strong, co-écrit par Berry Gordy.

A Sunday Gift

La semaine passée Beirut était pour la première fois l'invité du Late Show de David Letterman où Zach Condon et sa troupe ont joué A Sunday Smile, qui n'est pas extrait de 'March Of The Zapotec & Real People Holland' qui sort en milieu de semaine prochaine vers chez nous, mais de 'The Flying Club Cup'.
On ne sait pas trop pourquoi ce choix et pas un nouveau titre mais qu'importe, c'est un beau morceau, et toutes les promos devraient être comme cela. Même Letterman qui en a vu d'autres est sous le charme.



Et comme c'est dimanche et c'est cadeau voici la Black Session qu'à donné Beirut le 26 Novembre 2007 au studio 105 de la maison de la radio. En écoute et en téléchargement. Merci à elle aussi.

samedi, février 14, 2009

Shame Is the Name





C'est la face b de I'm Throwing My Arms Around Paris, premier single extrait du nouvel album et ça sonne comme une (bonne) face b, mais plutôt Momo période années 90 sur les bords.
Chrissie Hynde des Pretenders est aux choeurs. Qui peut dire de quel film est tiré le "Salaud Morrissey, dégueulasse!" au début de la chanson?

Extra Extra cheese Valentine!






C'est la Saint Valentin, Ryan est presque marié, son 'Valentine EP', Extra cheese est dispo sur Itunes et tout va bien.
Mais on pense à ceux qui n'ont pas de roses à offir et on a toujours le 'Alone On Valentine LP' pour les consoler :






Track listing :
- Cry On demand
- Let Us Down Easy
- Sweet Illusions
- When Will You Come Back Home
- How Do You Keep Love Alive
- The Sun Also Sets
- Harder Now Than It's Over
- Now That You're Gone


Rien que des classiques. Ca sonne vraiment Great American Songbook!

vendredi, février 13, 2009

Adored





Pour marquer le 20e anniversaire du mythique premier album des Stone Roses, Sony annonce un “definitive super deluxe limited edition collector’s boxset” comme ça c'est clair.
Sorti en Mai 1989, l'album éponyme du groupe est a juste titre considéré comme l'un des meilleurs album de l'histoire de la pop anglaise. Il a annoncé à cette époque le début d'un mouvement : la "Brit Pop", et malgré tous les suiveurs qu'il a entrainé, n'a jusqu'à aujourd'hui pas eu d'égal.

The Stone Roses - I Am The Resurrection.Mp3

R.I.P Estelle Bennett





Estelle Bennet, la chanteuse des Ronettes est décédée à l'age de 67 ans. Elle formait avec sa soeur Ronnie Spector le nerf du trio.
The Ronettes est le premier groupe de filles de l'histoire de la musique.
Be my Baby avait atteint la 2e place au palmarès Billboard en 1963. Leurs autres succès sont Walkin' in the Rain et Baby I Love You. Bien qu'elle se soient séparées en 1966 elle sont restées une influence majeure pour nombre de groupes dans l'histoire de la pop.
Sur la photo de gauche à droite :Estelle Bennett, Ronnie Spector, Nedra Talley

jeudi, février 12, 2009

Deerhunter Stops... In Paris





Les américains de Deerhunter qui ont annulé leur tournée européenne pour raisons de santé en ce début d'année l'ont reprogrammé. Ils seront à Paris le 26 Mai au Nouveau Casino et ce sera leur seule date française.
Pour rappel leur album 'Microcastle' était dans LE Top 12 de 2008... En grande partie parce que le morceau ci-dessous est énorme :

Deerhunter - Never Stops.Mp3

Is Eternal



Ci-contre la pochette du dernier album de Sonic Youth, 'The Eternal' dont la sortie est prévue pour le 9 Juin. Leur 16e L.P et le premier sur un label indé-Matador en l'occurence, autant dire la crème de la crème- depuis 20 ans après toutes ces années passée sur la major Geffen.
'The Eternal' (qui marque les débuts en studio de Mark Ibold, le bassiste de Pavement -on préférait quand même Jim O' Rourke- après avoir accompagné le groupe en tournée ces dernières années) est décrit par Thurston Moore comme "Our most killer rock album". Mélodies, puissance et punk-rock façon Detroit, ce qui devrait faire très mal.
La belle pochette est une toile de John Fahey, guitariste et artiste américain décédé en 2001, qui d'après Thurston Moore a réalisé d'autres toiles, mais peintes avec ses fesses.




Track listing:

1. Sacred Trickster
2. Anti-Orgasm
3. Leaky Lifeboat(for Gregory Corso)
4. Antenna
5. What We Know
6. Calming The Snake
7. Poison Arrow
8. Malibu Gas Station
9. Thunderclap For Bobby Pyn
10. No Way
11. Walkin Blue
12. Massage The History

Teen Lovers

Les new-yorkais de the Virgins étaient supposés casser la baraque pour la sortie de leur album éponyme l'année dernière. Tout de suite étiquetés "nouveau Strokes" ils n'ont toujours pas fait de miracles dans les charts, et même vers chez nous un jingle dans le Grand Journal de Canal+ ne suffit jamais.
Mais il y a tout de même de grandes raisons d'espérer quand on écoute la qualité de leur pop songs sous influence eighties avec une basse funky et surtout un excellent chanteur. Vous pourrez passer tout l'album en soirée sans même vider le dance-floor!
Il suffit juste d'écouter leur dernier single pour se laisser convaincre, l'irrésistible Teen Lovers, dont voici la vidéo :




Ils seront le 30 Mars au Trabendo à Paris. D'autres dates et d'autres titres sur leur Myspace.

mercredi, février 11, 2009

Inglorious Basterds Trailer


Ci-dessous le teaser tout frais du prochain Tarantino. L'histoire : durant la Seconde Guerre mondiale, un groupe de soldats Alliés condamnés à mort se voient offrir une seconde chance s'ils acceptent une mission-suicide en territoire ennemi.




Sortie française : Octobre 2009




Primal Scream VS Suicide





Primal Scream a fait une reprise de Diamond, Fur Coat, Champagne des américains Suicide qui devrait être disponible en vinyl et en série limitée. A l'occasion des 60 ans du chanteur Alan Vega les anglais rejoignent The Horrors, Lydia Lunch et Bruce Springsteen (Dream Babay Dream pour le Boss) qui ont eux aussi enregistré une cover du groupe, et qui font parti des célébrations organisées par le label Blast First Petite.
Primal Scream a collaboré pour l'occasion avec la D.J et chanteuse Miss Kittin. Leur chanteur Bobbie Gillespie a déclaré :

"Les chansons de Suicide sont si parfaites qu'il est difficile de les réinterpréter de façon personnelle. On a choisi celle-ci pour ses lyrics et pour son côté futuriste, puis fait une version ''garage rock glam" avec Miss Kittin, et essayé de faire ressortir le côté pop qui se cache derrière chaque titre de Suicide."


La série sera limitée à 3000 copies et sera disponible à partir du 30 Mars sur le site de blastfirstpetite.com.
Et pour ceux qui se demandent ce que Bruce Springsteen a à voir avec l' électro-rock épileptique des new-yorkais et les cris d'Alan Vega, ils n'ont qu'à écouter State Trooper ci-dessous, extrait de son album 'Nebraska' paru en 1982.

Grizzly Bear - Live At The M.F.A




Vous ne pouvez pas passer à côté de ce live de grizzly Bear enregistré en Août dernier en plein air au Museum Of Fine Arts de Boston. Chants de gillons inclus. Quatre chansons de leur prochain album y figurent : Two Weeks, déjà entendue un Samedi soir (et déjà un des morceaux de l'année), While You Wait for the Others, 2 Hud et Fine For Now..
Sur l'album les titres de 'Yellow House', leur précédent L.P, avaient dans le son un petit côté vieillot, presque lo-fi, et semblaient étouffer dans la production; ici c'est tout le contraire et c'est une vrai libération. Ils prennent même une puissance incroyable.
Quelqu'un peut-il dire que Ed Droste, le chanteur, a la même voix que le chanteur des écossais de Trash can Sinatras? Si tant est que quelqu'un se souvient d'eux...

'Veckatimest', le nouveau L.P de Grizzly Bear prévu pour le mois de Mai, devrait tenir toutes ses promesses. Ce groupe n'est pas simplement un buzz de six mois dans le rock U.S., il va falloir compter sur lui pour long terme, c'est certain.
Téléchargez içi l'integralité du show ci-dessous.



Grizzly Bear Live at the Calderwood Courtyard in the MFA, Boston:

01. 2 Hud
02. Little Brother
03. Colorado
04. Service Bell
05. Knife
06. Fine For Now
07. Two Weeks
08. Lullabye
09. Shift
10. Fix It
11. On a Neck, On a Spit
12. Deep Blue Sea
13. He Hit Me (And It Felt Like a Kiss)
14. While You Wait For The Others


Photo (c) Lizstless

mardi, février 10, 2009

The Stephen Colbert Bump

On ne peux pas résister à Stephen Colbert et son 'Colbert Report' sur Comedy Central, parce qu'il (presque) est aussi drôle que John Stewart. Regardez plutôt l'interview de T.V On The Radio ci-dessous, avec 'le retour à Cookie Mountain' :



Le 'Better Know A Beattle' avec Paul Mc cartney n'est pas mal non plus :

Art Brut Vs Satan




On avait bêtement pas misé lourd sur la longue vie des londoniens d'Art Brut. Quand je dis "pas misé lourd" c'est un compliment. Je m'explique : on avait adoré leur premier album 'Bang Bang Rock'n'Roll', sans parler de leur très drôles prestations scéniques avec entre autre un chanteur moustachu un peu gras du bide qui scande ses textes plus qu'il ne les chante et un batteur qui joue... debout. On était face à une sorte de ''Pulp punk''.
Mais bon avec des paroles comme "J'ai formé un groupe" ou ''Mon petit frère a découvert le rock, il a juste 22 ans et il est hors de contrôle" ajoutée à ça la durée express de trente minutes de l'album on était plus dans l'urgence punk que dans le plan de carrière, et on était content.

L'actualité c'est que voici la pochette du troisième album 'Art Brut Vs Satan', produit par Frank Black. On est toujours content.
Eddie Argos (le moustachu) déclare ceci :

"We recorded the album in a punk-as-fuck two weeks in Salem, Oregon ... I don't always enjoy the recording process - all that fiddling with guitars and drum sounds waiting for my turn to 'sing'. This time though, we did it just right. We spent a day getting the sound of the instruments perfect, then with all of us in the same room at the same time, with the amazing Black Francis conducting us, we pressed record, jumped around and played our songs. This is how I always thought albums were made and it's definitely how we're doing it from now". Bien dit.





Art Brut Vs. Satan:

01 Alcoholics Unanimous
02 DC Comics and Chocolate Milkshake
03 The Passenger
04 Am I Normal?
05 What a Rush.
06 Demons Out!
07 Slap Dash for No Cash
08 The Replacements
09 Twist and Shout
10 Summer Job
11 Mysterious Bruises


Sortie de l'album le 20 Avril. Art Brut sera en concert à Paris au Nouveau Casino le 25 mai.

Half Asleep Par School Of Seven Bells





Si elle avait été enregistré au début des années 2000, la réverie éléctro de School Of Seven bells se serait certainement retrouvée sur une compilation du label allemand de MORR Music; mais nous sommes en 2009 et au lieu de ça, 'Alpinisms', l'album des américains, a atterri sur le tout aussi essentiel Ghostly.
Le trio, composé des jumelles Alejandra et Claudia Deheza et de Benjamin Curtis déclare ceci :

"la philosophie de l'alpinisme est simple : tu peux seulement porter ce que tu as sur ton dos, tu dois préserver la montagne, et tu dois laisser quelque chose au camp pour le prochain grimpeur. C'est une belle métaphore de la vie et c'est ce que l'on ressent en tant que groupe"

Voici leur nouvelle vidéo, Half Asleep, qui n'est pas tournée à la montagne, mais qui est belle quand même. On y voit les deux soeurs se répondre dans deux voitures séparées, et regarder le traffic à travers les vitres lors d'un voyage dans les rues de New-York.



Le groupe et sa pop épique seront en concert à Paris au point éphémère le 5 Mars prochain.

Ashes Of American Flags... DVD




Les géants de Wilco sortent un DVD live de leur dernière tournée U.S. Tourné en haute-définition, il inclus des interviews du groupe, des moments backstages et sur la route de ville en ville, les concerts étants filmés dans cinq villes différentes : Tulsa, New Orleans, Mobile, et Washington DC.

Vous pouvez découvrir le teaser à cette adresse www.ashesofamericanmovie.com.
Vous pouvez aussi vous rendre sur un beau site, celui du groupe, pour y découvrir des photos incroyables.

Sortie du DVD le 18 Avril.

lundi, février 09, 2009

15 Steps & USC Marching Band

Voir ci-dessous la performance enflammée de Thom Yorke et Johnny Greenwood la nuit dernière aux Grammy Awards. Ils sont accompagnés sur 15 Steps par la fanfare de l' University of Southern California, qui a pour l'occasion mis de côté l'uniforme et la rigidité de la parade.

Lake Heartbeat - Mystery



J'allais vous proposer le 'Top 5 du Lundi matin quand il pleut' mais en fait j'ai beaucoup mieux. On a beau être à la moitié de l'hiver, on vous a déjà trouvé le morceau de l'été, et le pire c'est qu'il nous vient de Suède où la température ne doit pas être très douce en ce moment.
Le titre s'appelle Mystery, le groupe Lake Heartbeat, et à l'entendre on se croirait déjà au mois de Juillet sur un scooter en train de longer la plage avec Blue Eyes, les cheveux dans le vent. Cette douce ballade électro avec se touche de funk light va se retrouver sur de nombreuses compilations dans les mois qui viennent, c'est certain.

En ce qui concerne l'album (qui n'a pas encore de date de sortie) il est produit par le suédois Dan Lissvick, producteur du moment qui dans le duo Studio pratique une électro aux forts accents de disco et de rythmes africains.

Vous pouvez écouter Mystery sur le site du label qui les héberge :
SERVICE, sur le Myspace du groupe, et pour finir télécharger le titre sur Itunes.

Petites Précisions Sur Ce Soir




Je voudrais revenir à propos de ce que j'ai dit sur 'Tonight' le dernier album Franz Ferdinand, que contrairement à ce que le groupe annonçait il ne donnait pas envie de sortir le soir mais plutôt de rester chez soi. c'était à peine exagéré.
Je ne déteste pas Franz Ferdinand, en fait je les aime même bien. Ils sont quatre, assez stylés, et malgré leur tête de fayots -à part le batteur faut dire, qui ne doit pas craindre les bagarres de coin de rue à coup de doc malgré ses 50Kg. (mais de manière générale faut pas déconner avec les batteurs)- c'est un vrai groupe de rock capable de se transformer en bête de scène dès ses premiers accords en concert.
Soyons honnêtes, le premier groupe auquel on pense en les voyant c'est les Beatles ; mais pas comme Oasis qui ressemble aussi aux Beatles, eux ont ce côté underground, intello érudit; et c'est bien là tout le problème car c'est un groupe de rock. On en demande pas tant à un groupe de rock.
Ce qui nous intéresse n'est-il pas la sueur et les amplis à fond? Quoi, une inspiration disco pour le dernier album? Soit, mais le disco c'est sexy et ça fait transpirer, non? Alors par pitié arrêtez de nous parler de virage à 180 degrés comme si vous écoutiez Pierre Boulez.
'Tonight' sonne comme du Franz Ferdinand, et il est juste moyen c'est tout. Les fans ne seront pas déstabilisés s'ils sont vraiment fans, et leur putain de groupe ne va pas sauver l'humanité de toute façon. Tout ce qu'on lui demande c'est un peu de sueur et de vérité, c'est tout.
L'album a tout de même ses petits sommets avec Ulysses qui semble vouloir nous perdre d'entrée avec son côté parano ainsi que le possédé et tubesque Twillight Omens. Mais soyez honnêtes allez-vous danser sur No You Girls comme vous l'avez fait pour Do You Want To par exemple? Pas sur. Ce morceau n'est pas fatiguant, il est juste fatigué.
Un album disco en 2009 d'accord mais alors il faut prendre James Murphy pour le produire, au moins ça.

samedi, février 07, 2009

The March Of Zach Condon






Vous avez déjà pu apprécier la vidéo de La Llorana, extraite du prochain double single / faux nouvel album 'March Of the Zapotek & Realpeople Holland' de l'américain Beirut.
Quelques précisions s'imposent si l'on connaît mal le groupe. Il est composé du jeune Zach Condon à lui tout seul, qui n'est pas libanais, et qui malgré la musique qu'il affectionne n'est pas breton et ne vient pas non plus des Balkans ; il vient d'Albuquerque au Nouveau-mexique et il joue du ukulele. Il a par contre un goût assez prononcé pour les voyages et le côté vagabond de sa musique est sans fin.
Il chante des pop-songs avec une voix à la Rufus Wainwright ou Thom Yorke, mais mêlée à des arrangements traditionnels, et c'est toute la différence. Les artistes de monde entier qui s'inspirent des Etats-Unis sont légions; mais les artistes américains qui vont vers le reste du monde sont plus rare. On oublie donc les guitares électriques un instant et on apprécie violons, trompettes, ou accordéons. Le tout mélangé a une voix comme la sienne et l'on se retrouve dans un port du bout du monde avec une pluie glaciale qui nous fouette le visage. Et on va prendre un dernier verre, pour se donner du courage.

'The Flying Club Cup' L.P :



En ce qui concerne 'March Of the Zapotek & Realpeople Holland' dont voici le tracklist, notre ami s'est arrêté du côté du Mexique et sa fanfare traverse cette fois-ci le village désert sans se soucier du vent et de la poussière qui balaye tout aux alentours.

Disc: 1
1. El Zocalo
2. La Llorona
3. My Wife
4. The Akara
5. On a Bayonet
6. The Shrew

Disc: 2
1. My Night with the Prostitute from Marseille
2. My Wife, Lost in the Wild
3. Venice
4. The Concubine
5. No Dice

Beirut - The Akara.Mp3

Beirut - The Concubine.Mp3

Beirut - My Night With A Prostitute From Marseille.Mp3

I' m Just Not That Into You, So This Is Our Last Goodbye





Je crois qu'on a un problème. On aime bien Scarlett, on est prêts à la défendre mais là c'est pas possible.
Je comprend qu'elle veuille se faire belle à la première de son nouveau film Im Just Not That Into You (Ce Que Pensent Les Hommes, sortie le 11/02); mais on appelle pas ça un Red Carpet Incident?
Par quoi on commence, les cheveux? Bah ils sont plats (on peut dire 'flat' aussi). Heureusement il n'y a que les cheveux de plats et encore... Quand à la robe vous ne l'avez pas vu en entier.

La B.O. de cette comédie romantique doit être à peu près la seule chose valable avec My Morning Jacket, R.E.M., Talking Heads, Wilco, the Replacements, et The Cure. Et bien devinez quoi? Scarlett y participe avec Last Goodbye, une reprise de Jeff Buckley.
Je veux pas être méchant mais déjà envisager reprendre Buckley quand on sait chanter il faut l'oser; alors là...

Scarlett Johansson - Last Goodbye (Jeff Buckley Cover).Mp3

vendredi, février 06, 2009

Ryan Adams Love Album




Ryan Adams, le mytho qui devait arrêter la musique va publier -sur Itunes uniquement- un petit maxi spécial St Valentin réunissant ses plus belles chansons d'amour. C'est mignon, et en plus on a droit à un inédit Hey There, Mrs. Lovely.

Voici la liste téléchargeable à partir du 10/02 :

01. Two
02. Blossom
03. Answering Bell
04. Evergreen
05. My Love For You is Real
06. Desire
07. Hey There, Mrs. Lovely

Ok mais on en aurait bien vu d'autre, comme par exemple The rescue Blues, When The Stars Go Blue, ou encore Two Hearts :



Sinon pour ceux qui sont d'humeur joyeuse on a fait le 'Alone On Valentine LP', toujours avec Ryan Adams :

Sleeping In The Driveway

En attendant la sortie de Beware le nouveau LP de Bonnie Prince Billy, on peut patienter avec quatre minutes de contemplation dans cette vidéo issue d'une collaboration de l'américain avec un de ses compatriotes, l'artiste/musicien Brian Harnetty.
Sleeping In the Driveway est un titre ambient un peu inquiétant sur des images de l'amérique, la vrai. Raymond Depardon et 'Profils Paysans' à la sauce U.S.

jeudi, février 05, 2009

Mykonos

Si vous avez acheté l'album des Fleet Foxes lors de sa sortie l'année dernière, vous avez pu découvrir en bonus leur premier maxi : 'Sun Giant' ; sinon c'est pas grave il est encore disponible sur le net et même chez les bons disquaires.
Le truc c'est qu'il est aussi bon que l'album. Commencez donc par écouter le parfait Mykonos qui en est extrait, dans le clip géométrique qu'à réalisé le frère du chanteur, déjà responsable de la vidéo de White Winter Hymnal, une autre histoire d'animation.

mercredi, février 04, 2009

Wa-ow Wou-ou Ouais! Stuck In The Sound

Je me suis pas procuré 'Shoegazing Kids', le dernier album des parisiens de Stuck In The Sound mais une chose est certaine : je ne peux pas m'arrêter d'écouter le premier extrait, l'incroyable Ouais!.  
On a quoi, je sais pas : cinquante ou soixante ans d'histoire du rock derrière nous? Et il a fallu attendre 2009 pour se retrouver avec l'essentiel : ouais!. Pas Yeaah! non. Juste ouais!. On nous a souvent répété que le rock était quelque chose de basique mais là on ne s'y attendait pas.
C'est ce qui fait le charme et la différence dans ce titre. Sans oublier la redoutable efficacité de ses guitares épiques. Car s'il est question de Shoegaze, on doit aussi bien aimer les Pixies ou Nirvana dans ce groupe. En tout cas on en reparle.



Ne ratez pas non plus la première partie du concert de la Maroquinerie qu'a filmé Grandcrew. La suite arrive bientôt.

Falling Down

Un nouveau single et une nouvelle vidéo pour Oasis. Falling Down, chanté par Noël, est un des meilleurs titres du dernier album. Mais ce n'est pas le problème.
Que se passe-t-il donc dans ce clip obscur qui se moque de la famille royale et nous montre un de ses membres ayant une double vie de débauche? Et pourquoi donc le groupe refuse de lui serrer la main lors d'une soirée en public? Quel affront! Boo! Mais enfin c'est bien sûr : c'est pour te montrer ton hypocrisie, princesse.

Un porte-parole du groupe a déclaré :
"the video is director Wiz’s vision and is not directly related to the song". Only him knows what the story is but themes around fame, celebrity and secret lives are clearly part of his inspiration."
Qui c'est ce Wiz?



John Lennon lui-même n'aurait pas osé.

mardi, février 03, 2009

Twillight

Vous connaissez les Kills, ce groupe qui donne envie de porter des jeans serrés et/ou des santiags en léopard, de se saigner les doigts sur sa guitare tout en jurant de ne plus se coucher avant le lever du soleil. Et bien voiçi le clip de Black Ballon, extrait de 'Midnight Bloom' leur dernier album.
On ne change pas la recette gagnante : cendriers remplis + gueule de bois + j'ai peur de la lumière du jour, le tout filmé avec la caméra de mon grand-père. Sauf que cette fois-ci cela vire rapidement au kitch avec la transformation en vampire d' Alison Mosshart. Il ne manque plus que Kate Moss.
Sinon le morceau est bon.



The Kills - Live At WOXY.Mp3

It's Not Mine, It's Hers



Lily Allen (qui a fait un méchant régime) vient de mettre 'It's Not Me, It's you', son dernier album, sur son Myspace. Oui celui-là même qui l'a rendu célèbre.
En streaming donc l'album, pendant un certain temps.

Cliquez un peu sur la photo pour voir l'espèce de bleu qu'elle a sur la cuisse.

The Goldrush

Les tiroirs des sessions de 'Viva La Vida' étants décidément sans fonds, voilà que Chris Martin laisse le micro à son batteur Will Champion, qui se débrouille pas trop mal sur ce morceau qui ressemble étrangement à Here He Comes de Brian Eno (de son album 'Before And After Science'), avec le côté boeuf de fin de soirée réussie entre potes. Au moins on ne pourra pas les accuser de plagiat sur ce coup-là...



On peut trouver The Goldrush, sur le single 'Life In Technicolor II', et aussi sur l'édition de 'Viva La Vida' Prospket's March.